A la découverte du Fiordland National Park

Il est maintenant temps de partir à la découverte du Fiordland National Park, où se trouve le célébrissime Milford Sound (tout le monde ne parle que de cet endroit dans le sud de la Nouvelle-Zélande). Mais avant de rejoindre cette partie du pays, nous avons quelques centaines de kilomètres à parcourir!

De Wanaka à Mossburn

Nous descendons tranquillement en direction du fameux Milford Sound, ce fjord majestueux que tous les guides touristiques de Nouvelle-Zélande mentionnent.

Départ de notre camping à Wanaka pour une première escale un peu avant la ville de Te Anau. La météo est un peu pluvieuse, mais de toute façon nous n’avions pas prévu de randonner aujourd’hui. Nous avançons, avec quelques petites pauses photos, en évitant soigneusement les cadavres d’animaux fort nombreux sur la route (oui, oui, un peu partout il y a des sortes de lémuriens écrasés).

Nous arrivons en fin de journée au milieu de nulle part, entre Queenstown et Te Anau, dans le village de Mossburn, où notre super application de camping nous a mentionné un campement pour la nuit : le Mossburn Country Park. Que nous allons surnommer « la pause mouton », car de nombreux animaux sont présents sur le terrain. Cindy est comblée, avec toutes ces petites créatures qu’elle peut aller nourrir à notre guise. La mascotte du terrain, un mouton bien sûr, nous suit au pas pour recevoir sa collation!

Les installations sont impeccables et il y a absolument tout le nécessaire pour se sentir bien (dont une douche avec eau chaude illimitée)!

En direction de Te Anau, porte du Fiordland Park

Te Anau n’est qu’à 45 min de voiture de notre camping et il fait un temps à peu près correct. Nous allons donc faire un petit tour dans la ville et visiter le Te Anau Bird Sanctuary (c’est gratuit, pourquoi s’en priver?), qui accueille plusieurs oiseaux du pays, dont le très rare Takahé, une sorte de grosse poule bleu au bec rouge. Le parc n’est pas très grand mais au moins il n’y a personne, ce qui rend la visite ma foi plus agréable!

La météo des prochains jours étant assez mauvaise, nous réfléchissons à notre planning, pour savoir quand nous devrions aller visiter Milford Sound. Nous prenons un pari sur le jeudi, qui semble le moins pire dans la semaine, et réservons une place à bord de l’un des ferrys qui emmènent les touristes dans le fjord.

Nous continuons la route jusqu’à un camping du DOC (Department Of Conservation, l’équivalent de la SEPAQ au Québec ou des Parcs Nationaux en France), l’option la moins cher si vous êtes à la recherche d’un bon plan pour la nuit! La pluie se remet à tomber, on est en plein dans le Fiordland National Park, l’un des endroits les plus humide du monde… Il y pleut plus de 8000mm par an, avec de la pluie environ un jour sur deux. On vous laisse imaginer la suite de la météo et l’état de notre moral…

Pour ceux qui voulaient voir notre carrosse!

Autant de pluie, vous trouvez ça normal?

Mercredi se fera sous la pluie (attendez, ce n’est que le début). Quelques rayons de soleil nous font espérer une accalmie mais finalement l’eau tombe sans interruption. Nous prenons notre courage à deux mains, et décidons d’aller braver l’averse.

Nous trouvons un petit sentier, le début de l’une des neufs Great Walk : la Routeburn Track, qui semble assez accessible. Couvert de la tête aux pieds, nous entamons la montée, avec un peu d’appréhension. Heureusement ce sentier est protégé par les arbres, et nous avons un peu moins de pluie.

Au bout d’une heure, nous devons nous avouer vaincus, trempés jusqu’aux os et dégoulinants jusque dans les chaussures. Heureusement, une des huttes du DOC utilisée par les randonneurs de la Routeburn Track nous permettra de sécher légèrement (mais nous ne serons pas autorisés à entrer à l’intérieur car celle-ci est réservée pour les personnes ayant réservé). Un ranger du parc, responsable de la hutte, aura tout de même pitié de nous et, sans nous faire rentrer à l’intérieur, nous offrira un muffin! 😊

Le retour s’est fait beaucoup plus rapidement que la montée mais nous serons contents d’arriver à la voiture pour nous changer!

Milford Sound, est-ce que c’est beau?

Le jeudi matin, encore de la pluie, mais peut être un peu moins de brume. De toute façon, notre ferry est réservé, il faut donc aller jusqu’à Milford Sound. La route qui y mène est assez sinueuse, et traverse un tunnel pentu creusé à même la roche.

Une fois arrivés, nous découvrons les méga installations à touristes avec de très grand parking : bienvenue dans le parc d’attraction! On adore… ou pas…

Notre croisière commence à 9h et nous amène à la découverte du fjord, jusqu’à son embouchure avec la mer de Tasmanie. Nous avons la chance de pouvoir observer des dauphins (les premiers de notre vie!) et des phoques au cours de notre périple mouillé. La visibilité n’est pas excellente mais cette brume donne une ambiance mystérieuse à cet endroit.

2h plus tard, nous revenons à quai, encore trempés, et décidons de partir au plus vite d’ici à la recherche du soleil pour faire sécher nos affaires des deux derniers jours.

 

Est-ce que c’était beau? Pas aussi incroyable qu’espéré. La pluie n’aidant en rien, et la quantité de touristes (pourtant nous ne sommes pas dans la haute saison) donnant cet aspect « pompe à fric » que l’on retrouve trop souvent sur la planète.

Même dans les toilettes, il y avait un avertissement :

Ces toilettes sont utilisées par des milliers de personnes venant de pays différents qui peuvent porter de nombreuses maladies, il est donc interdit de faire sa vaisselle ou se laver les dents dans ces éviers.

Nous voilà prévenus!

Le soir même, nous retrouvons un peu de soleil sur notre chemin du retour à Mossburn où nous ferons un second arrêt -devinez où ?- au camping moutons!!!!

Après cette épopée humide dans le Fiordland, nous partons à la découverte de la côte Ouest de l’Ile du Sud

 


 

6 Commentaires
  • Kathy
    Posted at 18:31h, 11 avril Répondre

    Dommage qu’il y ait autant de pluie. Mais quand même les paysages sont magnifiques.
    Ne prenez pas froid ! Avez-vous votre vegetal coal ? 😉💕💕💕💕
    Bises à tous les 2
    Tatakathy

    • Steven
      Posted at 00:23h, 16 avril Répondre

      Bien sûr que nous avons pris le végétal coal! Que serions nous sans lui?

  • Sarah-Maude Laliberté
    Posted at 19:39h, 11 avril Répondre

    Super votre blog !! J’adore suivre vos aventures ! 😁 et Cindy, enchantée de faire ta connaissance à travers ces lignes 😃

    • Steven
      Posted at 00:24h, 16 avril Répondre

      Content que ça te plaise! Cindy te passe le bonjour 🙂

  • Gilda
    Posted at 11:57h, 13 avril Répondre

    Coucou,

    Les nuits ont dû être très humide dans votre quatre étoile ?
    Belle lumière !
    Nous sommes tjrs avec vous, chaque jour !
    Plein de gros bisous
    Maman.

    • Steven
      Posted at 00:25h, 16 avril Répondre

      Disons que nous n’avons pas chaud! Plus qu’une nuit et on retrouve un peu plus de chaleur en auberge de jeunesse

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :