Bonus #01 – 2 mois de tour du monde

Le 24 mai, nous avons passé le cap symbolique des deux mois de tour du monde! Nous partions le 24 mars de Montréal, sous la neige, avec un aller simple pour la Nouvelle-Zélande. La suite de notre périple n’était pas encore écrite mais, depuis notre départ, nous avons déjà fait pas mal de kilomètres! Nous voilà maintenant en Asie, et plus particulièrement en Thaïlande, avec une température bien différente de celle que nous avons quittée il y a deux mois!

Avant de partir, mes anciens collègues de la Promo 138 à Polytechnique Montréal, l’association qui gère les événements pour les finissants, m’ont donné des lettres à ouvrir au fur et à mesure de ce voyage. Je me trimballe donc ces lourdes lettres depuis le début, sans savoir ce qu’il y a dedans.

C’est donc devant vos yeux ébahis que j’ouvre en direct, la première lettre pour les 2 mois de tour du monde. C’est aussi l’occasion de faire le bilan sur ces premiers moments de voyage et sur ce qui nous attend pour la suite (pour l’exercice, nous avons écris chacun séparément nos textes avant de nous les montrer, vous remarquerez les styles d’écriture très différents 🙂 )

PS: en faisant la vidéo, je n’avais pas vu que dans la carte il y avait un message… trop d’excitation! Merci les gars pour la lettre!

Bilan de 2 mois de tour du monde – Point de vue de Steven

Le départ a été plusieurs fois reporté et je commençais à me demander si nous allions vraiment partir. En plus, les dernières chutes de neige avant le départ et pendant notre déménagement ne m’ont pas aidé à me mettre dans l’idée que nous partions pour une durée indéterminée.

Enfin le départ!

L’arrivée en Nouvelle-Zélande m’a enfin plongé dans l’aventure, et il m’a fallu quelques jours avant de me rendre compte que nous n’étions pas simplement en vacances!

Les premiers paysages de ce pays m’ont vite fait oublier la neige canadienne, et les rencontres sur la route m’ont mis dans l’ambiance du road trip. Malgré la pluie presque quotidienne, nous avons fait d’incroyables découvertes et la Nouvelle-Zélande a été à la hauteur de mes espérances. Les occasions photos ont été nombreuses!

Voyager avec une voiture était assez confortable, sachant que nous n’avions pas à faire et défaire nos sacs constamment. De plus, j’avais suffisamment chaud avec mon duvet (que j’ai renvoyé depuis en France) contrairement à Cindy hihi!

Déception au pays des kangourous

Pour l’Australie, je n’avais pas vraiment d’attentes, et tout le monde m’avait dit que je serai un peu désenchanté par les paysages après avoir visité le pays des kiwis. Même s’il est vrai que, dans l’ensemble, j’ai ressenti moins d’émerveillement que pour les Alpes du Sud, j’ai surtout été déçu par l’attitude de certains voyageurs et PVTistes en Australie.

Les étendus immenses du pays ont aussi été un des facteurs qui ne m’a pas tant enchanté car, entre chaque point intéressant, il fallait faire des centaines de kilomètres.

Néanmoins, j’ai vraiment apprécié les espaces urbains, notamment Sydney et Melbourne, très dynamique et vivant! J’ai également adoré la plongée avec bouteille et aimerais maintenant passer ma certification PADI une fois que nous arriverons en Indonésie.

Le début de l’Asie

Nous sommes ensuite arrivés en Thaïlande, et là, le dépaysement s’est fait sentir. C’est aussi à ce moment-là que j’ai vraiment ressenti que nous étions en tour du monde, et que nous allions passer au travers de plusieurs continents et pays.

Les premiers jours à Bangkok ont permis de s’acclimater autant à la chaleur qu’à cette nouvelle culture. Nous avons trouvé un bon équilibre dans le voyage et voyager en couple est une vraie chance! Nous pouvons partager beaucoup d’expériences et nous sentons bien moins seuls qu’une grande partie des voyageurs solitaires que nous croisons.

L’aventure ne fait que commencer et les prix bien plus bas de l’Asie vont nous permettre de ralentir un peu nos déplacements.

Le mot de la fin:

J’ai bien hâte de voir la suite et de continuer à prendre des photos de toutes ces découvertes!

Bilan de 2 mois de tour du monde – Point de vue de Cindy

Waouh! Deux mois déjà, ça passe si vite! La dernière fois que j’ai eu 2 mois pour moi, sans devoir, sans impératif, à vivre au jour le jour sans avoir de plan défini pour le lendemain… je devais être au collège, il y a 14 ans!

Si je m’arrête un instant et que je regarde en arrière, c’est fou de repenser à tous les kilomètres qu’on a parcourus, les paysages qu’on a vus, les gens qu’on a rencontrés, les hébergements dans lesquels nous sommes restés! Je me souviens encore comme si c’était hier du jour de notre départ de Montréal, conduits à l’aéroport par Fred et Isa! Et pourtant, c’était il y a déjà deux mois!

Je me dis presque tous les jours que j’ai une chance inouïe de pouvoir vivre ce voyage et toutes les découvertes qui l’accompagnent, maintenant, à cette période de ma vie. Je pense que c’était le bon moment pour le faire et que cela m’apportera tellement pour la suite de mon existence.

Ce voyage n’est pour moi pas un aboutissement en soi mais comme un long chemin au bout duquel se trouve une porte qui ouvre vers le meilleur, vers la suite de ma vie, bien que cette porte soit encore loin pour que je puisse voir ce qui se trouve derrière.

Steven, meilleur travelmate ever!

Voyager aux côtés de Steven est une chance aussi, nous pouvons partager les belles choses et les moins belles que nous voyons, que nous vivons et en discuter. Je me rends compte que je n’aurais pas pu voyager seule, j’ai besoin de présence humaine avec qui partager et avoir avec moi une personne en qui j’ai toute confiance. Comme prévu, nous nous entendons super bien et avons les mêmes envies de voyage et de découvertes, mais ça, on s’y attendait, nous n’en sommes pas à notre premier voyage ensemble!

Rentrer à la maison?

Est ce que j’ai déjà pensé rentrer à la maison (même si je ne sais pas trop où je serais allée…)? Oui, une fois! Lorsque ma dent a recommencé à me faire souffrir, je ne voulais pas gâcher le reste de mon voyage avec la douleur et j’ai sérieusement pensé mettre entre parenthèse mon voyage pour me faire soigner comme il faut avant de continuer… Mais maintenant, ça va mieux, je croise les doigts pour que ça continue comme ça!

Penser au après-voyage?

Si je pense souvent à mon avenir après-voyage (qu’est ce que je vais faire de ma vie et où), je n’ai pas encore trouvé la réponse et je ne me sens pas prête à rentrer m’installer quelque part pour le moment. Je sens que le monde m’appelle et j’ai soif de nouvelles découvertes culturelles, culinaires et artistiques! Se déplacer tous les jours, visiter de nouvelles choses, apprendre sur le pays, sa culture et ses manières de faire est une réelle source de créativité dont je me nourris pour la suite.

Mon état d’esprit?

Je me sens bien, bien mieux ici en Thaïlande qu’en Australie d’ailleurs. La sympathie et la simplicité de vie des gens et même des voyageurs que nous croisons ici vient plus me rejoindre et j’apprécie tous les moments que je passe ici, même à ne rien faire. Bref, je prends mon temps et je vis réellement au jour le jour, discipline dans laquelle je deviens meilleure de jour en jour.

Ce qui me manque le plus?

La bouffe! Je rêve de bon pain, de pâtes au gruyère et de gratin de ravioles! Et ça fait que deux mois…

Le mot de la fin :

Que cette belle aventure continue aussi bien qu’elle a commencé!

 

3 Commentaires
  • Princesse Matte
    Posté à 16:23h, 07 juin Répondre

    MAIS JE SUIS PARTIE!! J’ai célébré mon deux mois bien avant vous d’ailleurs, le 6 mai dernier haha, j’ai juste moins publicisé mon truc et je suis trop lâche pour tenir un blog. Mais lâchez pas, c’est super ce que vous faites! Et du coup je suis aussi revenue avant vous, le 30 mai, mais en fait hier aurait été mon 3e moisiversaire (ça marche tu? an-iversaire, mois-iversaire? ça sonne pas aussi bien étrangement…). Pas un an autour du monde, juste 3 mois à foutre le bordel en Amérique centrale: une révolution pour le Nicaragua, une éruption volcanique pour le Guatemala… Je me suis dit que ça suffisait, qu’ils fallait que je leur donne un break. Amusez vous bien, profitez de chaque moment et je vous promets d’être là pour votre fête de retour! xx

    • Steven
      Posté à 13:02h, 09 juin Répondre

      Tu es parti juste après notre farewell 😉 On se reprend à notre retour à Montréal. Content que tu aimes notre site!

  • Gilda
    Posté à 17:33h, 07 juin Répondre

    Oui, c’est exactement comme ça qu’il faut penser,
    que la fête continue, profitez bien de chaque instant…

    Gilda.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest