Seminyak – Notre dernière étape en Indonésie

Suite aux événements stressants de la veille et à la nuit blanche passée dehors, nous avons décidé de devancer notre départ de Amed pour rejoindre Seminyak, au sud-ouest de l’île de Bali.

Là-bas, nous devrions être à l’abri d’un possible tsunami en cas de forte réplique à Lombok.

C’est en taxi, habilement négocié par Cindy le matin du départ que nous avons quitté la ville de Amed avec la « Dream Team » au grand complet (Naïke, Micka, Lucas et nous 2) pour rejoindre tout d’abord l’aéroport de Denpasar (où nous avons laissé nos 3 amis) avant de nous faire déposer à Seminyak.

Pourquoi Seminyak ?

C’est vrai que la ville de Seminyak, attenante à Denpasar juste au Nord de la réputée festive Kuta Bali ne nous correspond pas du tout. C’est une ville assez « prout prout » où l’on trouve des touristes d’un autre genre que des backpackers. Ils sont plus vieux et…pas mal plus aisés. C’est aussi une ville très prisée par les expatriés occidentaux car il est facile d’y trouver les produits du quotidien semblables à chez nous (il y a même une enseigne “Carrefour” à quelques kilomètres!).

Le centre-ville est couvert de restaurants et de magasins de fringues que nous ne pouvons pas nous permettre et les quartiers plus résidentiels regorgent de villas cloîtrées derrière de grands murs de bétons pour garantir calme et sécurité à leurs occupants. Notre visite des ruelles résidentielles s’est donc résumée à des murs et des grands portails surplombés de caméras de surveillance, charmant !

C’est un peu le Hollywood balinais !

En tant que tel, on s’en foutait un peu car la raison de notre venue à Seminyak était pour voir la marraine de Cindy (Marie-Line) qui y réside avec sa fille (Anna). Ce fut rassurant pour Cindy de voir des membres proches de sa famille suite aux vives émotions des dernières 24h.

Marie-Line et Anna, que nous remercions chaleureusement pour leur accueil, nous ont fait découvrir de belles adresses sympathiques et nous avons, pendant ces 3 jours passés en leur compagnie, très bien mangé !

Avec Anna et Maryline au succulent restaurant Nook, situé au milieu des rizières.

Temple Pura Tanah Lot

Marie-Line nous a emmenés visiter le temple Pura Tanah Lot, situé sur un îlot du même nom à quelques mètres de la côte de l’île de Bali.

Le site est un haut lieu de pèlerinage et de tourisme, accessible à marée basse seulement, quand la mer est retirée. C’est un des sept temples de la mer de Bali. Ces derniers sont construits le long de la côte de telle sorte qu’on puisse toujours apercevoir le prochain depuis le précédent. Ils sont tous de style hindouiste.

Il est possible de se faire baptiser avec une source d’eau douce qui sort mystérieusement du pied du rocher. Après quoi on vous colle sur le front quelques grains de riz, signe de votre baptême.

Malheureusement, comme tout site touristique en Asie, les abords ont été complètement transformés en centre commercial géant de vente de souvenirs et la falaise tout proche du rocher est couverte de restaurants. Même l’îlot en lui-même est artificiel sur un tiers de sa surface car il commençait à s’effriter, ce qui le rendait dangereux. Les travaux de restauration ont même été menés par le gouvernement… japonais mais ils ont été bien faits car nous n’avons rien vu ! 🙂

Il n’est pas étonnant que l’îlot s’abîme avec le temps, les vagues et les courants marins à cet endroit sont très puissants et la baignade y est d’ailleurs strictement interdite, comme à bien des endroits à Seminyak.

Seuls les surfeurs se tentent dans l’eau à certains endroits réputés pour la pratique de leur sport afin d’affronter les rouleaux. C’est leur activité de fin de journée après le travail ou l’école !

Nous avons passé une soirée sur la plage à les admirer manier leur planche avec brio, avec un très beau coucher de soleil en arrière-plan, il y a pire comme vie !

Mission de la dernière journée à Bali : trouver un bureau de Poste

Un peu nostalgiques à l’idée de quitter l’Asie du Sud-est le lendemain, nous avons profité de notre dernière journée pour parcourir les rues excentrées de Seminyak, beaucoup plus authentiques pour le coup.

La mission du jour était de trouver une Poste pour timbrer et envoyer les cartes postales que nous avions enfin trouvées (car ça aussi, c’était toute une mission !).

On a dû faire un bon 4km à tourner en ville pour trouver un bureau de Poste ouvert car Google nous indiquait des adresses qui n’étaient plus du tout à jour.

Finalement, c’est tous cramés par le soleil (on n’avait pas prévu de marcher aussi longtemps car le bureau de Poste était censé être tout près !) et trempés de sueur que nous avons trouvé notre petite madame la postière. Celle-ci nous a accueillis dans un bureau Old school, a collé des timbres à la manière Old School (tous les uns sur les autres par manque de place) et a tamponné les lettres avec un tampon marteau vraiiiiiiment Old School.

On est sortis de là en se disant que nos cartes n’arriveraient jamais, mais nous avons été mauvaise langue ; elles sont bel et bien arrivées !! 🙂

Nous nous sommes fait un dernier resto indonésien dans un boui boui au fond d’un hangar comme on les aime tant en nous remémorant nos premiers pas en Thaïlande, il y a déjà plus de 2 mois.

Le lendemain, le 9 août 2018, après un dernier repas crêpes chez Marie-Line pour nous donner de l’énergie, nous avons pris la direction de l’aéroport de Bali, en taxi, d’où nous décollerons pour rejoindre notre prochaine destination : Hong Kong !!!

On s’amuse avec la lumière de fin de journée à l’aéroport de Bali, en attendant notre vol.

On vous expliquera tout sur notre découverte parfaite de cette ville dans un prochain article !

CONSEILS PRATIQUES

OÙ DORMIR À SEMINYAK ?

Sans surprise, les logements sont plutôt chers à Seminyak. Nous avons trouvé une chambre plutôt bon marché sur Airbnb.

  • Kubu guesthouse: Tenu par une jeune femme Dewi vraiment sympathique ayant vécu au Canada, l’endroit d’une douzaine de chambres est idéalement situé proche du Seminyak Square dans une ruelle calme. Pas de petit déjeuner inclus mais cuisine disponible pour les clients (mais dans un état douteux). Prix 26$CAD / nuit pour une chambre double neuve et parfaitement décorée avec salle de abain spacieuse et propre. Nous nous y sommes très bien sentis. Au moment de notre passage, une piscine était en cours de construction dans la cour, peut-être les prix seront donc amenés à augmenter.

OÙ MANGER À SEMINYAK ?

  • Monsieur Spoon – french bakery cafe : Il y en a plusieurs à Seminyak. Boulangerie / pâtisserie française par excellence. Très cher mais c’est succulent (et ça fait le plus grand bien au moral de déguster un pain au chocolat de bon matin!) et tout est appétissant +++ 🙂
  • Restaurant Nook : Adresse très réputée à Seminyak, c’est un restaurant complètement ouvert sur l’extérieur au milieu des rizières offrant un décor somptueux. La nourriture est très bonne et raffinée. Les prix restent raisonnables pour l’endroit.
  • Warung Pantai : Petit restaurant simple et sans prétention situé en bord de plage au bout d’un petit chemin. La nourriture est cuisinée on-ne-sait-où et les assiettes arrivent par scooter, original! Prix bons marché. C’est attablés à cette terrasse avec Marie-Line que nous avons ressenti notre troisième séisme, le jour de notre départ! Heureusement, celui-ci était beaucoup plus faible en intensité que les autres et nous avons pu savourer tranquillement nos plats avec une vue sur la mer agitée.
  • Bali bakery seminyak : Situé à Seminyak square, nous avons pris un dessert à cette pâtisserie. Les prix ne sont pas donnés mais c’est très bon.

COMMENT SE RENDRE À SEMINYAK ?

  • Depuis / vers Amed et l’aéroport de Denpasar, nous avons personnellement pris un taxi dans les deux cas. Depuis Amed, c’était la solution meilleur marché sachant que nous étions 5 (Prix : 700 000Rp=60$CAD/voiture)(sinon, possibilité de le faire en mini-bus pour 150 000Rp = 13$ /personne). Depuis / vers l’aéroport, nous avons pris le taxi juste au coin de chez la marraine de Cindy (150 000Rp pour aller jusqu’à l’aéroport, négocié préalablement) donc c’était la simplicité.


 

 

 

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest