Bangkok – Buddhas dorés et temples à l’infini

Après la visite des marchés intéressants de la ville, nous ne pouvions pas quitter Bangkok sans avoir visité ses temples les plus connus, l’occasion pour nous de nous familiariser un peu avec la culture bouddhiste, qui est très importante pour le peuple thaïlandais, avec près de 95% de pratiquants! Il y en a tellement qu’il a même été difficile de choisir lesquels nous voulions voir.

Comme nous étions suffisamment bien placés dans la vieille ville, nous avons pu nous rendre à tous les temples les plus connus de la ville à pied ou en bateau-ferry.

Le saviez-vous? En Thaïlande, Buddha s’appelle พระพุทธเจ้า. Nous n’ont plus on n’arrive pas à le prononcer, mais on trouve que l’alphabet thaï est vraiment très beau.

Wat Saket – Temple de la montagne d’or (Golden Mount)

Le premier temple que nous avons visité a été Wat Saket, érigé sur une colline artificielle de 75m de haut (autant commencer par le plus physique dès le début!). Recouvert d’un cheddi d’or (le toit en forme de pic), on ne peut pas le rater dans le paysage!

Le temple en lui-même offre une belle vue à 360° sur Bangkok, après une ascension de 318 marches! Nous sommes impressionnés de voir que des boites pour faire une offrande à Buddha sont disposées un peu partout, et parfois certaines sont remplies de centaines de billets! Il est riche ce Buddha!

Admission : 50 baht/pers

Pour nous y rendre depuis notre auberge à pied, nous avons longé l’un des canaux de la ville, en nous abritant de temps à autre sous un arbre pour éviter les gouttes de pluie. Beaucoup de gens logent le long des canaux, qui servaient jadis pour le commerce. Puisque chaque maison a pratiquement quelque chose à vendre ou un service à proposer, il n’était pas rare de croiser devant certaines maisons des machines à laver ou bien des distributeurs d’eau potable.

Grand Palace – Le palais royal

Maison de la lignée royale des Siam depuis 1782, Grand Palace est l’un des temples les plus connus à Bangkok. Le roi Rama X ne vit plus dans ce palais mais des événements officiels y sont encore organisés.

Comme toute attraction touristique de ce monde, Grand Palace regorge de groupes de touristes chinois, qui suivent leur guide avec un petit drapeau. Très pratique une fois de plus pour traverser la route et se protéger 😊.

À notre arrivée, la pluie battante nous obligera à nous abriter juste avant l’entrée principale, une bonne opportunité pour observer les nombreux groupes de touristes et leurs accoutrements respectifs! Notre activité préférée!

Le temple est beau et nous gardons en tête surtout les peintures murales d’une impressionnante minutie. La partie comprenant les bâtiments royaux nous a quelque peu déçu car nous ne pouvons pas entrer dans les bâtiments et avons très peu d’explication sur l’utilité de chaque bâtiment.

Admission: 500 baht/pers (un peu cher pour ce que c’est selon nous).

Wat Pho – le temple au Buddha d’or géant

Jusqu’à maintenant, nous avions vu bien des Buddhas mais nous les trouvions un peu… petits!

Après notre visite du Grand Palace et un petit arrêt lunch au restaurant AMA, c’est donc au temple Wat Pho, l’un des plus anciens temples de Thaïlande, que nous avons trouvé notre plus gros des Buddhas.

Ce temple abrite un Buddhas géant couché (reclining Buddha) auquel il doit son nom officiel – attention accrochés vous bien!- Wat Phra Chettuphon Wimon Mangkhalaram Ratchaworamahawihan (en Thaï : วัดพระเชตุพนวิมลมังคลารามราชวรมหาวิหาร). À vos souhaits!

Dimensions du mastodonte : 15m de hauteur et 46m de longueur!

Techniquement, la statue représente Buddha dans la position du sihasaiyas, dans laquelle Buddha se trouve juste avant d’entrer au Nirvana (Et, pour mourir encore moins bête : il est allongé sur le côté droit, qui est considéré comme plus confortable). Si le Buddha en lui-même est impressionnant, il a l’air un peu à l’étroit dans son temple qui a été construit autour de lui. Difficile donc de pouvoir apprécier ce méga Buddha avec du recul.

La plante des pieds est une attraction à elles toutes seules. D’une hauteur de 3m et d’une longueur de 4.5m, ils sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Buddha.

Le point Écologie: À l’entrée nous avons dû enlever nos chaussures, comme dans tout lieu de culte Bouddhiste, jusque-là, rien d’anormal. Mais, au lieu de laisser nos chaussures sur une étagère prévue à cet effet comme au Grand Palace, on nous a donné d’épais sac plastique de couleur orange pour y mettre nos chaussures! Sacs que nous avons eu à nous trimballer tout le long de la visite du temple et qu’on nous a demandé de jeter dans une poubelle prévue à cet effet 10 min plus tard. Sachant que le temple reçoit des centaines de visiteurs par jour, ça fait autant de sacs plastiques à usage unique jetés. Pas top! Quant à nous, nous avons gardé les sacs et les utilisons encore 3 semaines après car ils sont d’une très bonne qualité!

 

Wat Pho au grand complet est constitué de plusieurs temples, de toutes les couleurs, toutes les formes et, à chaque fois, une multitude de statues de Buddha. Pas une, pas deux, pas trois mais des dizaines de Buddhas dorés, alignés sagement dans chaque nouvelle pièce du temple! Steven n’en revenait pas de voir tout cet or! Mais en toute honnêteté, ça en est devenu un peu barbant au bout de 2h.

Histoire de rire un peu, Steven s’est lancé dans une session de stretching avec les sculptures du coin, on vous laisse admirer le résultat!

Admission: 100baht/pers

Wat Arun – une belle vue sur Bangkok

Après notre escapade au Chinatown, nous avons pris une nouvelle fois un bateau-ferry (Express boat) pour rejoindre l’autre rive de la rivière Chao Phraya (prix : 15 Bath/personne) pour visiter le temple blanc aux touches colorées de Wat Arun.

Ce temple est connu pour la belle vue qu’il offre sur la ville de Bangkok car nous pouvons monter en haut des marches. Malheureusement, il était encore en rénovation au moment de notre passage (il est apparemment en rénovation depuis plus d’un an) donc nous n’avons pas pu bénéficier de la vue.

Cependant, le recouvrement du temple a été blanchi faisant ressortir les motifs de céramique colorés qui lui confèrent un très bel aspect graphique. Le temple est assez petit en lui-même et nous en faisons rapidement le tour avant que la pluie du jour ne fasse son apparition.

Admission: 50 baht/pers

Jim Thomson’s House – L’ancien espion américain disparu

Bon nous l’avouons, ce n’est pas vraiment un temple. Mais il s’agit d’une curiosité dans la ville de Bangkok. Cette maison a été celle de Jim Thompson, un ancien espion américain envoyé en Thaïlande lors de la seconde guerre mondiale. Il n’a jamais vraiment été en service car la guerre a terminé mais il est resté en Thaïlande où il a fait fortune dans la soie. C’est avec tout son argent qu’il a démonté 6 maisons traditionnelles asiatiques pour les remonter dans une autre configuration plus « occidentale » ici, à Bangkok.

Il avait un goût certain pour les pièces d’art ce qui fait de sa maison un très bon musée. La visite guidée est obligatoire dans le prix de l’entrée (150 bahts/personne) et on a le choix entre thaï, anglais et…français! Notre guide thaï parlait un français presque parfait.

En 1967, Jim Thompson a mystérieusement disparu lors d’un voyage en Malaisie et personne ne l’a jamais revu depuis. L’affaire n’a toujours pas été classée par la CIA et sa disparition reste aujourd’hui un grand mystère!

Son neveu héritier n’aimant apparemment pas l’Asie, il a créé une fondation du nom de son oncle et a légué la maison à cette fondation.

Au cours de ces 4 jours passés à Bangkok, nous avons eu l’occasion de parcourir des dizaines des rues et de faire pas mal de kilomètres à pied. Une belle occasion pour découvrir la ville et goûter à une nourriture savoureuse et colorée (les prochaines images vont vous donner faim!)!

Après toutes ces découvertes dans la capitale Thaïlandaise, nous avons pris la direction de Ayutthaya en train. Une bien belle épopée à lire dans un futur article!

 

Conseils pratiques

Où manger à Bangkok ?

  • Restaurant AMA Art and Eatery : Restaurant un peu cher pour de faibles quantités mais très prisé par les touristes du coin car bien placé en face du temple Wat Pho. C’était bon mais rien d’extravagant.

Où dormir à Bangkok?

Se déplacer sur l’eau à Bangkok

  • Prendre le Chao Phraya Express Boat (15 baths/ trajet). Attention, ne pas confondre avec le Tourist boat qui coûte beaucoup plus cher pour un hop-on, hop-off toute la journée.

 

 

1 Comment
  • Gilda
    Posté à 08:03h, 12 juin Répondre

    J’adore ! +++++

    Gil,

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest