El Calafate et le glacier Perito Moreno

Après notre séjour dans le paisible village de El Chaltén, il était temps pour nous de retourner à El Calafate, à 200km plus au sud. Nous étions le 8 novembre 2018.

La ville de El Calafate doit sa notoriété au fait qu’elle est la porte d’accès au parc national Los Glaciares et son fameux glacier Perito Moreno, ce qui la rend donc très touristique.

Trajet El Chaltén – El Calafate en covoiturage!

Pour effectuer les 200km de route qui nous séparaient de El Calafate, nous nous sommes fait proposer un covoiturage par deux voyageurs qui séjournaient dans notre auberge et qui avaient une voiture de location.

Partager la voiture avec eux signifiait que nous pouvions nous arrêter où nous voulions le long de la route pour des pauses photos et qu’on se faisait de nouveaux amis, cela pour un coût plus faible que si nous avions pris le bus!

C’est donc dans la joie et la bonne humeur que nous avons effectué le trajet en compagnie de Augustino (Argentin de Buenos Aires) et son ami Marcus (d’Allemagne) venu lui rendre visite!

Les paysages incroyables sur le massif Fitz Roy et les lacs Viedma et Argentina (dans lesquels plongent directement dans leurs eaux des glaciers mythiques) et observation d’animaux sauvages (comme les guanacos et les émeus) auront rythmé notre trajet!

Augustino y Marcus, we thank you again for this pleasant trip with you! 😊

El Calafate – ville touristique agréable, mais sans plus!

Après avoir kiffé El Chaltén, on a trouvé que El Calafate ne lui arrivait même pas à la cheville. Un peu trop touristique à notre goût, ce n’est vraiment pas une ville magnifique et elle manque cruellement d’authenticité.

La rue principale regorge de restaurants ou autres vendeurs de confiture de calafate ou de chocolats Alfajores, les spécialités du coin.

Chocolat alfajor

Mais trop, c’est comme pas assez! Il y a tellement de boutiques qu’on ne sait plus trop où donner de la tête ni comment déterminer la qualité de ce qui ne l’est pas.

On aura quand même goûté aux deux et on aura été agréablement surpris par leur goût! C’était plutôt bon!

Dommage que nous n’ayons pas trouvé un pot de confiture de calafate qui nous inspirait à un prix décent (on soupçonne les commerçant d’abuser un peu des touristes!) parce qu’on se serait bien fait quelques tartines avec!

Le saviez-vous ?

Le calafate est un arbuste épineux caractéristique du sud de la Patagonie. Il possède des fleurs jaunes et donne des baies de couleur bleu-noir, semblables à la myrtille ou le bleuet et au goût similaire.

baie calafate

Le seul endroit magique que nous recommandons dans El Calafate sont les berges du Lago Argentina, à l’ouest de la Réserve naturelle Laguna Nimez où nous ne sommes pas allés (l’entrée est très chère pour apparemment voir la même chose!).

À quelques mètres de la route se trouvent des marais peu profonds où les oiseaux de toutes espèces grouillent en harmonie au milieu des chevaux qui y paissent -pour la plupart- en liberté.

Un magnifique endroit paisible où nous avons passé beaucoup de temps à essayer de capturer en photo les flamants roses unijambistes (ahah!).

El Calafate, où comment retrouver plusieurs anciens compagnons de voyage dans la même auberge que nous!

Il y a plusieurs auberges de jeunesse à El Calafate, pourtant, nous avons retrouvé 6 anciens compagnons de voyage (avec qui nous avions voyagé en Argentine plus ou moins longtemps dans les deux dernières semaines) dans l’auberge dans laquelle nous logions, et ce, complètement aléatoirement!

C’est fou comme le monde est petit!

C’est ainsi que nous avons passé du bon temps avec Ronan et Kirstin (Suisse-Allemands) ainsi que Martina et Michaël (Suisse-Allemands également) avec qui nous avions voyagé quelques jours à la péninsule de Valdés.

Ronan, Kirstin, Martina and Michaël, if you’re reading us, we send you kisses and greetings!

 

C’est d’ailleurs avec Martina et Michaël que nous avons passé la soirée pour fêter les 29 ans de Steven le 10 novembre à la microbrasserie La Zorra où tout le personnel s’est donné à fond pour lui préparer un beau (mais pas bon!) gâteau-surprise offert par la maison!

Une belle petite surprise dont Steven ne s’attendait (pour une fois!) pas! Ahahah!

Party d’anniversaire de Steven, avec Martina et Michaël!

Visite du Musée Glaciarium et le Banff Mountain Film Festival Argentina

Nous tenions à visiter le musée Glaciarium pour en apprendre plus sur la formation et les caractéristiques des glaciers AVANT de nous rendre au Perito Moreno.

Le musée est intéressant, mais nous avons trouvé l’exposition un peu légère par rapport au prix d’entrée demandé. Il restera cependant le meilleur musée d’Argentine que nous ayons visité… 🙂

Le musée, situé dans un bâtiment à l’architecture étrange censée représenter un glacier (mouais…) se trouve à 6km de la ville de El Calafate (on n’a pas trop compris pourquoi il était si loin…). Son accès est possible en minibus gratuit depuis le centre de El Calafate. Ce dernier part toutes les heures, pendant les heures d’ouverture du musée.

paysage el calafate argentine patagonie panoramique

Coucher de soleil sur le lac Argentina et la pampa argentine, depuis le musée Glaciarium

Le soir de notre visite se déroulait au Glaciarium une des trois soirées du Banff Mountain Film Festival, qui fait chaque année une tournée dans les grandes villes d’Argentine.

Tant qu’à être sur place, nous y avons donc participé! Nous avons profité des 5 courts et moyens métrages proposés, avons participé (et gagné!) à un tirage au sort parmi le public présent – une cinquantaine de personnes environ – et sommes rentrés à El Calafate en demandant gentiment à un couple d’Argentins (super sympas!) s’ils nous feraient un lift.

Parce qu’à minuit passé, ça ne nous tentait étrangement pas trop de marcher les 6km qui nous séparaient de notre auberge! 🙂

Ce fut une soirée tranquille mais sympathique qui change un peu le rythme normal de notre voyage, ça ne fait pas de mal de temps en temps!

Le glacier Perito Moreno

Impossible de faire escale à El Calafate sans aller visiter le mythique glacier Perito Moreno (d’ailleurs, c’est sûrement pour aller le visiter que vous vous arrêterez à El Calafate).

De par sa taille impressionnante et son accessibilité, le Perito Moreno est le genre de point d’intérêt que nous avons tous déjà vu 150 fois en photo sur les réseaux sociaux. On y est donc allé, mais en ayant un peu l’appréhension d’être déçus…

Nous nous sommes rendus au glacier en bus (comme la plupart des gens) au départ de la gare routière de El Calafate (78km, 2h de route). L’entrée du parc National Los Glaciares de ce côté-ci étant payant (contrairement à El Chaltén), le poste d’entrée du parc sera le seul arrêt qu’effectuera le bus sur le chemin.

Les derniers kilomètres de bus, une fois dans le parc, nous permettent déjà d’apercevoir le glacier qui trône au loin, en une masse énormissime de glace blanche aux reflets bleus.

Sur nos sièges, on a déjà hâte d’y être pour le voir de plus près et on commence à avoir la bougeotte!

Le bus nous dépose sur le parking. Nous nous engageons à peine sur la passerelle de bois qui nous emmènera vers le glacier que ce dernier nous accueille avec un « BOUUUUUM » assourdissant!

Nous ne pouvons pas encore voir le glacier que nous l’entendons déjà nous saluer!

Un énorme bloc de glace vient de se détacher au loin et tomber dans le lac, provoquant une mini vague de tsunami dans ce dernier. Le morceau, après avoir sombré dans les eaux quelques secondes, en ressort comme au ralenti, avec toute son inertie, pour se stabiliser dans l’eau et former un nouvel iceberg de lac.

Waouh !!! Nous sommes encore loin du glacier, mais nous savons à ce moment même que nous ne serons pas déçus de notre visite. Parce que si nous avions déjà vu le glacier en photo, nous n’avions jamais entendu ses grondements et ces derniers sont magiques!

Le phénomène d’effondrement constant de blocs de glace au niveau de son front glaciaire, qui deviennent ensuite des icebergs, s’appelle le vêlage. C’est un phénomène qui, pour la plupart des glaciers, a été accentué ces dernières années à cause du réchauffement climatique.

Le glacier Perito Moreno est, quant à lui, à l’équilibre depuis 1917, c’est un des trois seuls glaciers de Patagonie qui n’est pas en recul. C’est-à-dire que son front n’a en moyenne ni reculé ni avancé depuis cette année-là. Les pans de glace qu’il perd s’équilibrent donc avec son avancement global.

Nous vous présentons donc : Ô gran monsieur le glacier Peritooooooo Morenoooooooo!

glacier perito moreno patagonie argentine panoramique

vue glacier perito moreno argentine patagonie el calafate

Le saviez-vous?

Le glacier Perito Moreno fait partie des 48 glaciers par le champ de glace sud de Patagonie, que l’Argentine partage avec le Chili.

Il doit son nom à l’explorateur Francisco Moreno (perito signifiant « expert ») qui a étudié cette région de Patagonie au XIXe siècle et joua un rôle majeur dans la défense du territoire argentin, notamment dans les discussions pour la délimitation de la frontière avec le Chili. Mr Moreno n’aura cependant jamais vu ce glacier de sa vie!

Le glacier avance d’environ 2m par jour, ce qui nous paraît énorme!

Le front du glacier, que nous pouvons voir presque entièrement depuis les passerelles de la péninsule de Magellan sur lesquelles nous marchons, mesure approximativement 5km de longueur et 170m de hauteur (dont presque 100m sont sous l’eau!).

À certains endroits, le glacier atteint jusqu’à 700m d’épaisseur. Au total, il mesure 30km de long pour une surface de 250km2.

Le glacier a la particularité de diviser le lac en deux lorsqu’il atteint la rive de la péninsule de Magellan et fait alors barrage à l’écoulement des eaux depuis le bras Rico, au sud. Le niveau des eaux dans ce dernier monte alors jusqu’à 30m et commence à entailler le glacier qui, devenant alors moins résistant, finit par céder sous la pression des eaux dans un effondrement spectaculaire du front du glacier à cet endroit localisé.

Cela se produit à une fréquence irrégulière et non prévisible qui peut prendre de une année à une décennie.

Le dernier effondrement datait de mars 2018 et lors de notre visite, l’eau pouvait encore s’écouler un petit peu entre le glacier et la péninsule.

glacier perito moreno argentine el calafate

Le glacier avance vers la péninsule de Magellan, sur laquelle nous sommes.

vue glacier perito moreno argentine el calafate

L’endroit où le glacier vient s’appuyer sur la péninsule en bloquant le passage de l’eau

Le glacier est impressionnant, magnifique et…éblouissant! Tellement éblouissant que nos yeux peinaient à le regarder malgré les lunettes de soleil et que nous en sommes ressortis avec la trace des lunettes en mode « les bronzés font du ski ».

Pendant les cinq heures durant lesquelles nous sommes restés sur place (et qui sont passés à une vitesse folle), nous avons entendu le glacier craquer à plusieurs reprises, vu des morceaux plus ou moins grands se détacher (les mini-morceaux font un bruit plutôt assourdissant pour leur taille!) provoquant des tsunamis de lac. Nous avons aussi observé des oiseaux trop mignons et surtout, avons vu le glacier changer de couleur.

Avec les changements d’incidence des rayons du soleil sur la glace, cette dernière prenait au fur et à mesure de la journée des teintes d’un bleu profond, irréel.

glacier perito moreno vue détail

Ci-dessous, une vidéo BONUS de quelques détachements de morceaux du glacier auxquels nous avons assistés :

 

Bref, nous en avons encore une fois pris plein les yeux devant cette merveille de la nature que nous avons eu la chance de voir DE NOS PROPRES YEUX.

Comme quoi, rien de mieux que de se faire sa propre opinion des choses!

Nous recommandons le Perito Moreno à 100% si vous passez par la Patagonie. Ce n’est pas tous les jours que l’être humain a la chance de pouvoir observer un glacier de si près!

C’est ainsi que s’achève notre séjour au pays des glaciers, nous prendrons ensuite l’avion pour parcourir les 1500km qui nous séparent de notre prochaine escale : Bariloche, Patagonie, Argentine.

CONSEILS PRATIQUES

OÙ DORMIR À EL CALAFATE?

  • Folk Hostel : hostel ouvert il y a moins d’un an donc tout beau tout neuf. Il est situé à 3 minutes à pied du terminal de bus ce qui est TRÈS PRATIQUE et à 15min à pied du centre-ville de Calafate. Il a des chambres privées et des dortoirs de 4 ou 8 lits, le prix variant bien sûr en conséquence. Grande salle commune confortable et bien décorée et grande cuisine toute équipée. Le petit déjeuner inclus est très bon et complet. Les salles de bain sont immenses, impossible de faire la file pour prendre une douche. Personnel très sympa, nous recommandons fortement cette auberge! (Prix : 353ARS= 13$CAD/personne / nuit en dortoir de 8, petit déjeuner inclus).


    À noter
    que nous avions réservé nos nuits via Booking.com mais qu’en réservant via cette plateforme, l’hôtel ne prend pas le paiement pas carte de crédit. Nous avons donc annulé notre réservation quand nous étions là-bas et les avons payés directement, par carte cette fois-ci (vu les frais de retrait en Argentine, c’est vraiment plus pratique!) et avons économisé par la même occasion 10% du prix! L’idéal est de passer par leur site directement ou les appeler pour réserver, ils parlent anglais!

OÙ MANGER / BOIRE À EL CALAFATE ?

  • Brewery La Zorra : Microbrasserie artisanale située à l’entrée de la rue principale de El Calafate. Leur bière est brassée avec l’eau du glacier. Nous l’avons trouvé super bonne, les bulles sont très très fines! Personnel super sympathique, ils se sont mis en 4 pour aller acheter une bougie pour le gâteau surprise de Steven qu’ils nous ont offert. La bouffe n’est par contre vraiment pas super, c’est dommage! Le bar est mignon, bonne ambiance. Nous recommandons, pour leur bière! 🙂
  • Panaderia y confiteria Don Luis : Si vous voulez vous en mettre plein la panse pour une pause goûter sucrée, c’est l’adresse où aller! Les desserts sont trèèèèèès appréciables!

INFORMATIONS SUR LE PARC NATIONAL LOS GLACIARES ET LE GLACIER PERITO MORENO

  • Prix d’entrée du parc : 600 ARS=21.50$CAD / personne, payable par carte de crédit ou cash.
  • Pour s’y rendre depuis El Calafate : prendre un bus depuis le terminal de bus de El Calafate (Prix : 800ARS=28,75$CAD /personne). Le prix est le même pour toutes les compagnies de bus, mais celles-ci partent toutes à des heures un peu différentes et le temps sur place varie en fonction de la compagnie. Prenez celle qui part le plus tôt le matin et qui repartira le plus tard possible, car on vous assure que quand on se trouve devant ce mastodonte, on ne veut plus partir!
  • N’oubliez pas vos lunettes de soleil et votre crème solaire, vous en aurez besoin au glacier!

INFORMATIONS SUR LE MUSÉE GLACIARIUM

  • Prix d’entrée du musée : 190 ARS=6,90$CAD / personne, payable par carte de crédit ou cash.
  • Pour s’y rendre depuis El Calafate, minibus gratuit toutes les heures au départ du parking du city government office sur la rue 1 de mayo.

COMMENT SE RENDRE À L’AÉROPORT DE EL CALAFATE ?

  • Nous pensions avoir réservé pour un bus au terminal de bus mais c’est finalement un taxi privé qui est venu nous récupérer à l’hôtel. Prix : 150 ARS = 5,50$CAD / personne. Possibilité de réserver au même prix directement depuis l’hôtel.

 

Tags:
Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne rate plus aucun article!

Ne rate plus aucun article!

Abonne toi à la Newsletter, pour recevoir un email à chaque fois qu'un nouvel article est publié.

Vous êtes maintenant abonné!

Pin It on Pinterest