copacabana lac bolivie

Copacabana – au bord du lac Titicaca

27 janvier 2019 – Dernière étape de notre voyage en Bolivie, la ville de Copacabana au bord du lac Titicaca nous a permis de profiter du soleil au milieu des Andes avec une belle vue sur le plus haut lac du monde!

Ce fut pour nous une nouvelle occasion de monter à un point de vue afin de faire quelques photos, et de prendre du bon temps dans ce pays que nous aurons adoré.

De La Paz à Copacabana en traversant le lac Titicaca

Pour nous rendre à Copacabana depuis La Paz, où nous avons logé une nuit à notre retour de Coroico, nous sommes retournés une dernière fois à la station de bus principale pour trouver une connexion (il y en a plusieurs par jour).

Une fois sur place, Cindy fait le tour des compagnies de bus avant de trouver celle qui nous semble la plus propre et la plus sérieuse et c’est parti mon kiki!

La route jusqu’à notre destination est excellente et le paysage vraiment beau. Nous arrivons quelques heures plus tard au lac Titicaca, haut lieu sacré des Incas et plus haut lac navigable au monde!

Une petit partie de la Bolivie, à la frontière du Pérou, se retrouve isolée du reste du pays par le lac Titicaca. Pour y traverser, il faut embarquer sur de petites embarcations qui nous ont rappelé l’Indonésie, tandis que les véhicules sont installés sur des barges de bois d’un autre temps, à la solidité discutable…

Nous assistons au chargement de notre bus sur les quelques planches de bois encore en état tandis que nous montons dans notre petit bateau à moteur. Et, quelques minutes plus tard, nous voilà de l’autre côté du lac.

Quelques vendeurs de poissons proposent de la friture un peu partout le long du quai. C’est l’occasion de se dégourdir les jambes avant de terminer le trajet jusqu’à Copacabana, qui aura duré au total 3 heures.

lac titicaca bus bateau
lac titicaca bateau traversier bolivie

Une fois arrivés à notre destination, nous installons nos affaires dans l’auberge et partons marcher pour rejoindre un mirador surplombant la ville du nom de Horca del Inca (droit d’accès 10 BOB / personne). Comme nous sommes (encore!) en altitude : 3840m, on en bave un peu pour pas grand chose mais on commence à être habitués! 🙂

On nous explique que cet endroit servait d’observatoire solaire aux Incas.

En cet après-midi bien avancé, une belle lumière plonge sur Copacabana et le lac Titicaca. C’est l’occasion de profiter d’un moment de tranquillité et de ressentir ce sentiment de liberté que procure le voyage.

Nous mesurons toute la chance que nous avons de pouvoir découvrir tous ces beaux paysages à deux!

copacabana lac titicaca bolivie

paysage bolivie lac titicaca

L’effervescence estivale à Copacabana

Ce weekend là, la basilique de la ville, Notre-Dame-de-Copacabana, est en fête!

Des voitures et camions, stationnés les uns derrière les autres devant la basilique, sont tous ornés de couronnes de fleurs et recouverts de confettis, alors que leurs occupants savourent une verre de champagne à leur côté. En périphérie, des stands de marché vendent des centaines et des centaines d’accessoires colorés destinés à la décoration des véhicules. Il n’en fallait pas plus pour nous renseigner sur cette étrange tradition!

Explications :

La basilique est un sanctuaire colonial espagnol datant du XVIe siècle et abrite l’image de la Vierge de Copacabana. Elle n’est rien d’autre que la sainte patronne de la Bolivie. Construite au pied d’une petite colline escarpée, sacrée pour les Incas et connue sous le nom de Temple du Soleil (qui est la colline que nous voyons depuis notre point de vue sur les photos précédentes), elle reste l’un des deux principaux lieux sacrés d’importance au pays pour les peuples autochtones et les catholiques.

En cette période de l’année, les fidèles accourent de tout le pays (et même du Pérou) pour rendre hommage à la vierge de Copacabana. Après avoir fait “baptiser” leur véhicule, ils monteront au sommet de la colline sacrée pour faire exercer leurs vœux par la vierge ainsi que la Pachamama.

voiture cérémonie notre dame copacabana
cholitas notre dame copacabana

A l’autre bout de la ville, au bord du lac, on plonge dans l’ambiance de l’été et des vacances estivale en Amérique du Sud!

Des centaines de personnes grouillent sur les bords de la plage de Copacabana pour manger un bout en famille, faire faire un tour de poney à ses enfants ou pratiquer une des nombreuses activités nautiques proposées dans cette eau d’altitude assez fraîche. On se croirait presque sur la côte d’Azur en plein mois de juillet, au détail prêt qu’ici, bouées lancées à vive allure derrière un bateau, jetskis surfant sur l’eau et enfants sur des bouées canard évoluent tous dans la même zone à quelques mètres du rivage. On est loin de la sécurité que l’on connait chez nous…

A part ces quelques enfants, peu de gens se baignent, et on comprend pourquoi!

Le point Écologie

Cette même plage est malheureusement complètement polluée... On y retrouve des amoncellements de déchets (pour la plupart accumulés dans la ville par les 750 000 touristes annuels) et les eaux sales de la ville (couplées aux rejets toxiques des villes alentours) se jettent directement dans ses eaux, à moins de 2 mètres de la plage, rendant les eaux du lac de moins en moins limpides depuis les 30 dernières années… C’est triste.

Sachant que ce lac constitue la plus grande réserve d’eau douce d’Amérique du sud, on peut comprendre qu’une telle superficie d’eau polluée peut causer quelques problèmes! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les gouvernements bolivien et péruvien essayent d’agir à sa préservation (nous ne connaissons pas les mesures exactes).

pollution lac titicaca

Les eaux usées de Copacabana, directement dans le lac!

plage copacabana bolivie andes
pédalo canard lac bolivie andes

Le séjour à Copacabana fut court, nous décidons de ne rester que 2 jours ici et ne pas faire la visite des îles sur le lac, qui ne nous tentait guère.

C’est ainsi que se termine donc nos aventures en Bolivie, après plus d’un mois dans le pays.

La Bolivie est définitivement un de nos gros coups de cœur du tour du monde, avec ses gens adorables et de belles découvertes, sans oublier des paysages à couper le souffle.

Il nous reste un dernière étape avant de rentrer à Montréal : le Pérou ! On vous raconte ça très bientôt dans un prochain article!

trait de fraction copacabana

CONSEILS PRATIQUES

REJOINDRE COPACABANA DEPUIS LA PAZ ?

  • Tous les bus partent du terminal central. Il vous suffit de vous rendre au terminal et de faire le tour des agences, qui offrent des départs très fréquent jusqu’à Copacabana et au Pérou. Il y a des départs au moins toutes les demie-heures le matin. Souvent, les compagnies de bus se regroupent pour combler un bus complet, c’était le cas pour nous. Ça n’a pas servi à grand chose que Cindy magasine la compagnie finalement! La route est en excellent état et le trajet dure environ 3h (Prix: 30 BOB = 5,70$CAD / personne).

OÙ DORMIR À COPACABANA ?

  • La casa del sol : De charmantes petites chambres individuelles avec salle de bain, autour d’un jardin. L’accueil est sympathique (les chiens des proprios sont mignons – mais un peu gros!) et le petit déjeuner est inclus. Proche de la place centrale, ce fut un arrêt agréable (Prix : 150 BOB = 28,30$CAD / nuit en chambre double avec salle de bain et petit déjeuner).

OÙ MANGER À COPACABANA ?

  • Pan America : De bonnes pizza faites en direct et un tiramisu au quinoa rouge vraiment succulent! Situé en plein sur la place centrale, c’est surement une des meilleures adresses en ville pour se payer un petit délice sucré! Ils ont aussi un gâteau au quinoa et quelques bières de Bolivie. C’est très international comme carte.

  • Restaurant gourmet ALI : Un peu en retrait de la rue à l’intérieur d’un bâtiment, ce restaurant tire son épingle du jeu en terme de qualité parmi l’offre de restauration touristique de Copacabana. Nous y avons super bien mangé, entrée, plat et dessert et le service était impeccable et discret (Prix : 55BOB =10,40$CAD / personne pour entrée + plat ou plat + dessert).
  • Alax Pacha : on vous sert vite, il faut manger vite, et partir vite. Franchement pas recommandable, surtout pour la qualité désastreuse du service… On s’y est arrêté car le menu entrée/plat/dessert coûte 20 BOB = 3,80$CAD / personne. Il y en a plein de ce type-là sur la rue principale si vous voulez manger pour pas cher. Mais le service est proportionnel au prix que vous payez…

 


 

Tags:
Aucun Commentaire encore

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne rate plus aucun article!

Ne rate plus aucun article!

Abonne toi à la Newsletter, pour recevoir un email à chaque fois qu'un nouvel article est publié.

Vous êtes maintenant abonné!

Pin It on Pinterest